Au poignet de Giorgia Mondani

Publié le : 06/04/2019 13:45:26
Catégories : Actualités , Dossiers de l'expert , Ventes aux enchères

Le 29 mars dernier, Giorgia Mondani nous a fait la joie et l'honneur de venir dans notre boutique Saint Germain des Prés, 26 rue du Bac, pour présenter l'ensemble de la collection des livres Rolex de Mondani et proposer une journée d'expertise gratuite par les spécialistes d'Antiquorum, pour les ventes à venir. A cette occasion, elle accepta de se prêter au jeu de notre série « Au poignet de » en choisissant une des montres de notre collection et en répondant à toutes nos questions. 

Il y a peu de femmes dans le monde de l’horlogerie, qu’est-ce qui vous a décidé à suivre ce chemin ? Antiquorum y est-il pour quelque chose ?

Comme tout le monde le sait, j’ai toujours été entouré de montres depuis l’enfance. Après avoir été diplômée, j’ai travaillé pour Antiquorum et c’est ainsi que j’ai commencé officiellement à travailler dans le marché horloger. Après deux années à Genève, j’ai rejoint l’entreprise familiale « Mondani Books », présentant nos livres dans le monde entier. Puis, il y a deux ans, nous avons créé une nouvelle entreprise, Mondani Web, première agence de communication dans le monde horloger. 

Ma carrière au sein de ce milieu a commencé avec Antiquorum, donc oui, Antiquorum a été mon premier contact dans ce monde masculin, mais à cette époque j’étais bien moins connue. A présent, je peux réellement dire que j’appartiens à ce secteur et j’ai la chance d’apprécier toutes mes confrères. 

Pourquoi avoir choisi cette Rolex Daytona Ref. 6265 au sein de la collection de Romain Rea ? 

Romain a d’incroyables montres dans sa collection mais cette vintage Daytona en or jaune Ref. 6265, avec son emblématique lunette en or a quelque chose de magique…. Les montres vintages ont cette qualité d’être porteuses d’une histoire, ce qui est fascinant ; qui plus est, la Daytona est une icône du monde horloger. 

Qu’est-ce qui vous la fait aimer ? Pourquoi devrait-on l’acheter ? 

 J’aime les montres avec une histoire, et Rolex en possède une grande. Principalement la Daytona dont fiabilité et performance sont les maîtres mots et qui tient son nom de la course de Daytona Beach en Floride. De plus j’aime les montres qui peuvent représenter un investissement sûre et stable, et la Daytona est un des exemples les plus éclatants de cette sécurité – en particulier avec la situation économique actuelle. 

Que préférez-vous les montre vintages ou modernes ? Pourquoi ? 

Les montres vintages ont quelque chose de magique mais les montres modernes sont plus faciles à porter…. Donc je ne sais pas, je ne peux pas choisir: je les aime toutes !

Vous-même, collectionnez-vous les montres, à l’exemple de votre père ? 

Daniele, mon mari, les collectionne bien plus que moi. Les montres sont une véritable passion qu’il partage avec mon père. C’est une bonne chose car il peut apprendre beaucoup de mon père et il collectionne de très belles pièces qui ont déjà pris de la valeur.  

D'où vient l’histoire d’amour entre les Italiens et Rolex, selon vous ? 

Les Italiens sont obsédés par Rolex et ceux pour deux raisons principalement : la première, les personnalités italiennes restent marquées par Agnelli portant une Rolex, et la seconde car culturellement ce sont des amoureux de la mode et des marques. Nous avons besoin d’avoir une Rolex et/ou un sac Louis Vuitton. La mode est une part très importante de nos vies, comme en France d’ailleurs.

La culture horlogère est puissante en Italie, car mon père a fondé sa maison d’édition dans les années 1990 et presque tous les collectionneurs et marchands de Rolex ont acheté nos livres ce qui contribua à faire comprendre aux gens l’intérêt d’investir dans les montres. 

Quand on suit votre Instagram, il apparaît très clairement que vous avez un point faible pour Rolex (et Patek Philippe depuis peu), pourquoi ? 

Nos publications se concentre sur ces deux marques qui sont les deux marques à la tête du marché aujourd’hui ! J’aime beaucoup également Omega, mais ma famille et moi-même préféreront nous concentrer effectivement sur Rolex et Patek. J’ai grandi avec des parents qui collectionnaient ces montres depuis toujours, toujours je suppose que c’est également par filiation. 

Que pensez-vous de la place des réseaux sociaux sur le marché de l’horlogerie ? Comment la « famille Mondani » se distingue-t-elle au milieu de tous les influenceurs ? 

Les réseaux sociaux, et Instagram en particulier, sont au centre des moyens de communication d'aujourd'hui : Instagram est comme une carte de visite, c'est la nouvelle façon dont les gens peuvent vous reconnaître et vous chercher. Vous présence sur les médias sociaux doit être forte si vous voulez avoir du succès dans votre entreprise. De mon point de vue, ne pas utiliser les médias sociaux, c'est comme avoir un magasin et le garder fermé. 

Quant à notre rôle, ce qui a fait notre succès, c’est l’immense investissement de temps, d'argent et d'énergie. Il y a 3 ans nous avons fondé Mondani Web qui est aujourd'hui l'agence de communication leader dans le monde de la montre-bracelet : nous soutenons et promouvons les revendeurs de montres, les maisons de ventes aux enchères (comme Antiquorum), les événements et les grandes marques horlogères via tous nos canaux. Nous avons également créé un réseau de revendeurs de confiance qui poursuit le même objectif que pour les livres : aider les collectionneurs à acheter les bonnes pièces, avec les bons vendeurs. Aujourd'hui, Internet et les différents marchés sont une jungle et il est fréquent d'acheter une montre qui n'est pas bonne. Grâce à ce réseau, nous vous garantissons que cela n'arrivera pas lorsque vous achetez chez un revendeur de confiance Mondani Web.

Pour moi, Instagram est comme la télévision : grâce à Instagram j'ai gagné une grande popularité et j'en serai toujours reconnaissante. Instagram a changé ma vie et je dois remercier Daniele parce qu'il m'encourage chaque jour.

Quelles furent vos découvertes à Bâle ?

J'ai eu la chance d'y être invitée par Rolex pour voir la nouvelle collection et j'ai été très impressionné par les nouvelles Day-Dates que je trouve très belles. Le GMT « meteorite dial » est également étonnant. En ce qui concerne l'acier GMT Batman, j'espère que l’histoire de la PEPSI ne se répètera pas avec des années d'attente. 

 

Partager ce contenu

winnie@religo.net